Petit mot joli… troll…

D'après ce que j'en sais, les trolls sont de pauvres géants mal aimés. Ils seraient méchants, agressifs, mangeurs d'enfants… et alors ?  Logique !… c'est plus tendre que du vieux l'enfant. Je suppose hein ! J'ai pas essayé… d'ailleurs quand on me demande si j'aime les enfants, c'est toujours ainsi que je réponds : "chais pas, j'ai jamais goûté". Ah zutre, je m'égare, rétablissement sur le sujet de ce pauvre troll grand gros moche et méchant qui n'a pas bonne presse dans les contes et légendes scandinaves et qui n'a pas redoré son blason sous la plume de Tolkien. Le rôle tenu par les trolls dans la trilogie du Seigneur des Anneaux n'est pas pour faire envie comme destinée, c'est le moins qu'on puisse dire… de plus ils puent !

Le pourquoi du comment les usagers de fora ont donné ce nom aux abrutis dont la vile vocation est de pourrir les conversations quelles qu'elles soient, me reste inconnu, j'ai cherché et pas trouvé. La différence entre le légendaire personnage et le malfaisant derrière son écran, c'est que le second est défini comme petit monstre… c'est trop gentil, sombre andouille suffirait… oui mais c'est pas gentil pour les andouilles qui sont bien bonnes à manger contrairement aux enfants.

Pourquoi que je vous cause de ça… et bien parce qu'il en est arrivé de bien bonnes il y a peu de temps et que je n'en ai pas loupé une miette… Oh le feu couvait certes mais pourquoi se prendre la tête devant son écran face à des ricanements, des réflexions infondées, idiotes ou désagréables… les grands jours, on avait droit à des proses affublées des trois qualificatifs d'un coup, c'était beau !

J'ai déjà évoqué le cas à propos du mot fora. Dans la conclusion de ce texte, je faisais allusion à une troll qui sévissait de si stupide manière qu'encore aujourd'hui les pattes m'en tombent.

Un ou une troll finissent toujours par être bannis par un administrateur si patient soit-il. Il est fort rare voire impossible que ces olibrius réussissent à faire couler un forum par leurs interventions balourdes, une barrière de globules blancs finit toujours par avoir raison du "macrobe", c'est heureux.

Il existe une variété de la bête qui m'était inconnue jusqu'à présent, les bannis qui reviennent en bricolant des pseudonymes qui puent l'arnaque à trois lieues tant ils ont peu d'imagination ces pauvres trolls… presque je pourrais m'apitoyer du coup.

Ah ça alors ! Gros(se) troll pénible… tu te fais virer sans ménagement parce que quand même ça commence à bien faire de chier dans les bégonias que chaque membre du forum entretient généreusement et tu reviens ourdir ton petit coup d'ignare qui se mêle de tout sans rime ni raison. T'es pas foutu(e) d'aligner trois mots qui aient l'air d'une phrase, d'une phrase qui veuille dire quelque chose de précis j'entends. Possible que tu tentes de maquiller ton verbiage ordinaire en inventant des fautes si t'es bon en orthographe ou les évitant si t'es pas doué du Bescherelle et tout ça en croyant que personne ne t'as reconnu avec tes gros sabots. Ah non, c'est pas vrai d'être si ballot ? Si ! Ah ben dis-donc………

Est-ce que le ou la troll viré(e) qui tente une vengeance aussi basse que méprisable se croit malin(e) ? Je ne sais pas. J'ai dans l'idée que le/la troll moyen(ne) sont des gens pas vraiment bien dans leurs baskets, qui ont des comptes à régler dans la vraie vie sans savoir le faire alors quoi de plus simple que de se planquer derrière un écran ! Il suffit de lire les déferlements haineux qu'attirent certains faits divers relatés par la presse en ligne pour se convaincre que le net sert de défouloir anonyme à des personnages qui n'oseraient jamais élever la voix dans un métro alors qu'on leur marche sur les pieds. Des frustrés en somme qui, de surcroît, ne connaissent pas l'outil et ignorent donc que tout est traçable sur le net et qu'on peut facilement descendre les marches informatiques qui mènent à leurs antres.

C'est Audiart qu'a bien raison : "les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait !"

27 septembre 2013