A la lumière d'un début de siècle qui n'est pas celui des Lumières, tant s'en faut !
Quoi qu'il en soit, je la fête ce soir même la lumière. Le solstice est passé depuis trois jours mais qu'importe l'essentiel est de fêter, sourire aux jours qui s'en vont rallongeant histoire de nous offrir d'ici peu quelque joli printemps.
Cette année la fête chrétienne de Noël tombe le même jour que la fête juive d'Hanoucca qui commémore la bataille des Macchabées qu'ont réussi à foutre la pâtée aux légions Séleucides, récupérer leur temple et un peu d'espace vital ; manque de bol aujourd'hui est samedi, comment vont-ils faire un soir de chabbat puisqu'ils n'ont pas le droit d'allumer des lumières alors qu'il faut enflammer la première bougie de la hanoukkia ? Va falloir entourloupéter ou négocier avec le très haut ?
De la lumière j'en rêve : pour moi, pour notre petite planète terre, je ne suis pas la seule.
Thomas Pesquet qui vogue au-dessus de nos têtes dans la station ISS explique que quand il regarde notre petite boule à travers son hublot, il ne voit pas des frontières mais des belles étendues de couleurs variées, la nuit des lumières ; il pense aux humains qui bagarrent, sa vidéo de souhaits est sur le site de l'ESA.
Eric Bellion est loin dans l'océan Indien sur son voilier "Comme un seul homme" ; il régate pour une association qui fait l'éloge de la différence, qui discoure d'entente et de partage.
Thomas Ruyant sur son "Souffle du nord" représente lui aussi une association dont "l’ambition est d’encourager chacune et chacun à bâtir le meilleur ensemble" ; lui n'est plus en course à cause d'une fortune de mer dont il s'est sorti vivant et réussit même à ramener à terre son bateau blessé à mort dans un petit port Néo-zélandais. Les vidéos de ces deux marins sont à visionner sur les sites de leur association ou sur celui de la course du "Vendée Globe".
Ces trois gars dans leur diversité expriment le même désir de paix, de droit à la différence, de droit de chacun à vivre dans sa coutume ses habitus. Oh j'en vois qui ricanent, c'est d'un niais ! Oui certes ça fait un tantinet fleur bleue cui-cui les p'tits oiseaux… je préfère les cui-cui et les fleurs bleues aux coups et blessures.

Je vous souhaite de trouver une étoile pacifique sur votre chemin…  Joyeux Noël !

etoile site11665

 Comme chaque année ma petite crèche de mécréante : Jésus a l'air furibard, les brebis en sont fort perplexes on dirait

creche site11654

 24 décembre 2016